Gestion d’une crise cyber : quelle stratégie mettre en place ?

En France, les cyberattaques ont été multipliées par 4 en 2020*, avec une amplitude de conséquences connues : du vol de données à la liquidation d’une organisation. Pouvoir faire face à l’imprévisible et éviter les pires scénarios d’une cyberattaque n’est pas une question de chance mais de préparation.

Les transformations numériques, l’utilisation croissante de plateformes et applications connectées à internet et l’utilisation du Cloud, sont autant d’usages digitaux qui peuvent engendrer des failles de sécurité. Or, l’actualité montre que les crises cyber touchent toutes les organisations publiques ou privées, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité. Les risques cyber sont inéluctables dans l’écosystème des organisations. S’y préparer est stratégique et vital.

Stratégie et plan d’action

Les cyberattaquants se nourrissent de tous types d’usage digitaux pour programmer des cyberattaques ciblées ou non, telles que le phishing, ou les attaques DDoS. Leurs techniques, outils et procédures sont de plus en plus complexes et nécessitent une stratégie cyber pour se défendre. Celle-ci doit englober 3 volets :

  1. Se préparer à une crise cyber
  2. Réagir efficacement lorsque la crise survient
  3. Reconstruire et se réinventer.

 

1. Se préparer à une crise pour ne pas la subir

Réagir à une crise cyber ne s’improvise pas

  • Connaitre les scénarios d’attaque et se préparer en conséquence permettra de ne pas subir une cyberattaque lorsqu’elle surviendra.
  • Avoir une équipe dédiée, prête à déployer un plan d’action et à actionner un ensemble de procédures et outils permettra de contenir l’attaque.

Approfondir le sujet avec notre Livre Blanc :

Vaincre les ransomwares, « cyber-extorsion » un guide complet pour combattre la menace.

2. Détecter et réagir à temps

Les équipes IT sont challengées en continu pour détecter à temps les signaux d’alertes d’une cyberattaque, distinguer les faux-positifs et réagir selon le niveau de criticité.

  • Identifier les signaux faibles d’une attaque le plus en amont possible est essentiel pour avoir une réponse adaptée et limiter son impact.
  • Cette stratégie passe notamment par la conception d’un plan de à réponse à incident documenté, révisé et communiqué qui anticipe les pires scénarios et d’un contrat auprès d’un CSIRT opérationnel 24h/24, 7j/7 pour coordonner une réponse et obtenir des effectifs supplémentaires.
Découvrir Incident Response, un service CSIRT pour défendre les entreprises pendant une cyberattaque.

3. Reconstruire et se réinventer

« Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort* ».

  • La gestion d’une crise cyber passe nécessairement par la reconstruction de ce qui aura été détruit par l’attaquant et le renforcement de la protection de votre organisation.
  • Le dernier défi des équipes IT consistera à devenir « cyber résiliant », c’est-à-dire à s’appuyer sur les échecs passés et les vulnérabilités observées pour reconstruire une politique de sécurité plus sure et évolutive.

Nos experts accompagnement à la mise en œuvre d’un SOC, pour protéger le Système d’Information.

Lire le cas client

Comment nous pouvons vous aider ?

Approche globale

50 milliards d’évènements gérés quotidiennement par nos Cyber SOC

Notre expérience

50 jours d’avance dans la détection des menaces par rapport à d’autres sources.

Une démarche outillée

+250 experts dédiés à l’innovation et à la recherche sur les menaces.